Article Home Stepping – « 5 conseils pour bien préparer votre déménagement »

12 juillet 2016

logo home stepping

5 conseils pour bien préparer votre déménagement

preparer son demenagement avec home stepping

1.    Estimer son volume de déménagement

En premier lieu, il est essentiel d’évaluer le volume total du mobilier et des cartons que vous avez à déménager.

De ce chiffre découlera toute l’organisation de votre déménagement.

De nombreux sites en ligne vous aident à estimer le volume global de votre déménagement (mobilier et cartons)

Vous connaîtrez alors la contenance de l’utilitaire correspondant le mieux à votre besoin.

Le conseil HS : ne sous-estimez pas le nombre de cartons !

Vous devez ensuite étudier quelle est la meilleure solution pour votre déménagement et vous poser les bonnes questions :

Faire appel à des professionnels, effectuer votre déménagement par vos propres moyens (à l’aide d’âmes charitables) ?

Peut-on vous prêter un camion, aurez-vous besoin d’en louer un ?

N’hésitez pas à prendre un peu de temps pour bien comparer les offres de prix.

2.    Choisir sa date de déménagement

Toutes ces réflexions vous amèneront à déterminer la date idéale pour déménager.

Vous le constaterez sûrement, si vous avez besoin de faire appel à des professionnels ou de réserver un camion, les demandes affluent à certaines périodes : les week-ends et entre juin et septembre. Dans la mesure du possible, préférez-donc programmer votre déménagement en semaine, et entre octobre et mai, vous pourrez ainsi faire jusqu’à 25% d’économie et bénéficierez de plus de souplesse dans les services proposés.

A l’inverse, si ce sont d’amis compréhensifs dont vous avez besoin, il vaut mieux les prévenir plusieurs semaines à l’avance et avec un peu d’humour cela ne gâte rien (« Bon pour une séance de musculation gratuite ») ou les motiver avec la perspective de la crémaillère !

Dans ce dernier cas, prévoir votre déménagement un week-end : c’est déjà dur de rassembler les troupes, mais si en plus vos proches doivent poser une journée de RTT, vous risquez d’essuyer quelques refus !

Le conseil HS : Rappeler l’évènement à vos amis à plusieurs reprises et vous faire reconfirmer leur présence la veille.

3.    Entamez les démarches administratives

Continuons par ce qui fâche… la paperasse !

C’est également une raison pour laquelle il est important de fixer au plus vite la date idéale pour votre déménagement et de vous y tenir (si possible un minimum de 3 mois à l’avance)

Ainsi vous pourrez en toute sérénité faire le tour de toutes les administrations et autres organismes à prévenir.

Voici une liste non exhaustive des organismes à informer de votre nouvelle adresse :

  • Banque
  • Assurances (logement, voiture, mutuelle…)
  • Électricité, gaz
  • Préfecture (carte grise, permis de conduire)
  • Abonnements : téléphones, Internet, presse…
  • Votre entreprise

Pour déclarer votre changement de coordonnées aux principaux organismes publics et privés (impôts, caisse de retraite, sécurité sociale, CAF), un service en ligne est disponible sur vosdroits.service-public.fr : efficace et rapide (15 min max)

Le conseil HS : Dans tous les cas nous vous conseillons de faire appel au suivi de courrier auprès de La Poste pendant un minimum de 6 mois afin de pallier les retardataires, les imprévus ou les oublis …

4.    S’équiper des bons outils

L’achat de cartons peut s’avérer assez onéreux, aussi pensez à prévenir vos proches plusieurs semaines à l’avance afin qu’ils vous mettent de côté leurs cartons vides en bon état. Vous vous apercevrez qu’entre votre voisine qui se fait livrer ses courses, votre meilleure amie qui a déménagé récemment ou votre beau-frère qui peut récupérer des cartons sur son lieu de travail, vous allez vite vous créer un bon stock de cartons.

En sus des cartons, ci-après une liste des outils utiles au déménagement :

  • rouleaux de scotch – dérouleur
  • cutter
  • gants
  • marqueur
  • papier bulle
  • vieux journaux
  • vieux draps
  • sacs poubelles
  • sangles
  • location de diable

Le conseil HS : à l’approche du déménagement, veillez à bien préparer votre électroménager et vos meubles pour ne pas les abîmer (scotcher les portes et tiroirs, les couvrir de draps, etc.)

5.    Faites le tri, sans remords !

C’est simple, posez-vous cette question essentielle : « depuis combien de temps je n’ai pas utilisé cet objet/ce vêtement… ? »

Il est important de faire le tri avant son déménagement, ainsi vous aurez moins de choses à emballer, transporter et déballer ! Et vous arriverez le cœur léger dans votre nouveau logement. L’installation en sera d’autant plus efficace.

Faire le tri dans ses affaires peut se résumer en trois catégories :

  • à jeter (matériel irréparable, très abîmé, ne fonctionne plus, etc.)
  • à donner/ à vendre (Emmaüs, donnons.org – amis/familles) on trouve toujours preneur !
  • à garder

Le conseil HS : concernant les papiers administratifs, ils possèdent chacun une durée de conservation, plus d’informations ici 

Enfin, pensez à vérifier avec votre employeur si vous avez le droit à un congé déménagement. Le nombre de jours attribués pour un congé déménagement varie entre 1 et 2 jours, et peut parfois aller jusqu’à 3 jours suivant si vous travaillez dans le secteur public ou privé, et selon votre convention collective.

Si vous êtes locataire, profitez également de ce laps de temps, pour inspecter toutes les pièces de votre logement et réparer les éventuels défauts constatés (évier bouché, porte bloquée, trous non rebouchés…). Ceci, afin de vous éviter toute mauvaise surprise au moment de l’état des lieux et aussi de récupérer l’intégralité de votre caution.

Et surtout, n’oubliez pas de relever les compteurs (eau, électricité) de l’ancien et du nouveau logement !

Le mot d’ordre à retenir est ORGANISATION afin de ne pas perdre son sang-froid dans un moment qui peut se révéler stressant. Le déménagement est un grand changement, un nouveau départ donc autant en faire un évènement convivial et le vivre de la façon la plus ZEN possible.