Attention aux arnaques après la création de votre entreprise !

Au moment de l’immatriculation de votre société, les formalités sont nombreuses.

De ce fait, vous recevez beaucoup de courriers d’organismes officiels… et d’autres qui ne le sont pas !

En effet, à partir de la date de création de votre entreprise, vos informations officielles sont accessibles rapidement et facilement en ligne sur des sites comme www.societe.com et il arrive fréquemment que des organismes peu scrupuleux reprennent toutes ces coordonnées à des fins de pratiques commerciales trompeuses, notamment l’envoi de “faux courriers officiels”

Leur manège est bien ficelé (et légal) c’est pourquoi il faut être vigilant quant aux courriers que vous recevez.

Noyés dans la masse d’information et l’activité intense de démarrage , vous pouvez tomber dans le piège en souhaitant ne pas passer à côté d’un paiement qui, comme l’indiquent parfois ces courriers, est à effectuer rapidement.

Ici un exemple à titre personnel, d’un courrier reçu du « Registre Des Professionnels »

Au dos, j’ai pu constater qu’il s’agit, je cite « d’une entreprise privée à caractère commercial (…) qui propose un service de référencement (…) »

courrier-rdp-redactuelle

Je vous invite à bien lire chaque courrier reçu, recto et verso, à bien observer les astérisques et les écritures de toute petite taille sur chacun d’entre eux.

Faites également attention au pays de domiciliation de la société qui expédie le courrier, si celui-ci est en dehors de la France, c’est le bon indice qu’il s’agit d’un faux.

Les noms de ces sociétés sont inventifs et trompeurs car généralement ils se rapprochent de ceux des organismes qui vous délivrent des documents officiels (Chambre des Métiers, Chambre de Commerce, RSI, URSSAF, etc.)

Les faux documents émanant de « faux » RSI sont également monnaie courante. Un repère à garder en tête : sur tous les documents venant du RSI « officiel » doivent être inscrits votre numéro de sécurité sociale et/ou votre numéro d’artisan.

De façon générale, si vous avez le moindre doute, effectuez une recherche sur la société éditrice du courrier sur Internet ou renseignez-vous auprès de votre interlocuteur Chambre des Métiers ou de Commerce, ou bien votre expert-comptable.

D’autres arnaques courantes à lire dans l’article “le top 5 des arnaques qui visent les créateurs d’entreprise et les dirigeants” sur le site GAUTIER-GIRARD, le media des entrepreneurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *